Pas trop compliqué , je n'ai pas trop envie de manger , je pense juste que c'est devenu un besoin et non plus une envie.

Je consomme très peu , je cuisine sans faim et je ne souffre d'aucun manque .

Je n'y croyais pas vraiment , je me disais que de toute façon cette opération m'empecherais de manger donc que je n'aurais plus le choix...finalement ça ne se passe pas du tout comme ça , j'apprécie les odeur sans éprouver le besoin de me gaver

Je devrais faire 5/6 petit repas par jour mais ce n'est pas du tout le cas , alors je compense pour que mon corps ne manque de rien

Jus d'orange pressé pour les vitamines

Lait écrémé pour limité les graisses...j'ai aussi opter pour matin léger de lactel afin de bien digéré le lait;j'ai du diabète j'evite de mettre du chocolat en poudre donc je le bois comme ça ..pour le coté sucré , stévia ,rien de tel , à 0 calorie , un bon gout sucré,ça me va très bien. Je bois du thé au citron , je mange un peu de compote par ci par là ! pour me faciliter les choses je me suis acheter des petits pot de bébé , généralement je mange 3 cuillères et je suis déjà calé , je dois laissé mon estomac cicatrisé à son rythme de toute façon alors c'est lui qui décide.

Hier soir j'ai pu manger un demi petit pot avec viande et légumes mais pour ce midi cela n'a pas été possible, une cuillère et un demi st morêt pour le calcium. Je n'ai pas faim du tout Mon mari a ouvert une boite de chocolat lind , mais j'ai juste pu gouter , j'ai fini par donné le reste a mon petit garçon.

Je pense que cette apres midi ce sera thé et eau , ce soir je prendrais un repas plus copieux.

 

Voici ce qui est dit de l'alimentation sur un site spécialisé mais je pense tout de même qu'a part la premiere semaine , il vaut mieux écouter son corps que de suivre cet alimentation à la lettre....pour ma part vu que la purée c'est trop tot , je suis un peu revenu au bouillon  puis au pot de bébé bien plus lisse.J'ai aussi toujours une soupe de prête , oligots éléments et vitamines a gogo !

 

                  ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

WP_20131213_008

 

 

Juste après l'opération : immédiatement derrière l'acte chirurgical, le patient devra suivre une alimentation liquide, pauvre en glucides pendant une semaine. L'eau, le thé, le bouillon, les boissons de sport, la gelée de fruits sans sucre peuvent être consommés.


Une semaine après l'opération : le patient ne peut pas encore manger des nourritures molles ni solides, parce que les aliments solides peuvent décomposer les lignes d'agrafes chirurgicales posées pendant l'intervention, conduisant à une fuite. Il faut veiller à consommer au moins 3 litres de liquide par jour (si possible de l'eau froide).

Les aliments liquides comme le bouillon, le thé, l'eau, les jus de fruits (non acides), les soupes crémeuses pauvres en matières grasses, le lait écrémé, le yaourt léger, les gélatines sans sucre, les boissons fruitées protéinées peuvent être consommés. Les liquides pauvres en matières grasses et pauvres en sucre sont donnés au patient.


2 à 5 semaines après l'opération : à cause du risque de perturbation de la ligne agrafée, le patient doit consommer uniquement des nourritures en purée, c'est-à-dire celles qui peuvent être écrasées ou réduites en purée facilement et qui contiennent de petites quantités de sucre.

Des morceaux de nourriture peuvent rester coincés dans l'ouverture de l'estomac et peuvent provoquer des douleurs fulgurantes et des vomissements, c'est pourquoi seule la nourriture parfaitement écrasée et mise en purée est donnée à ce stade.

La volaille et la viande en purée, les pommes de terre écrasées, la compote de pomme sans sucre ajoutée, etc. sont donnés. La consommation de boissons gazeuses reste strictement interdite pendant un mois après avoir été opérés. En outre, les sucres transformés et les jus de fruits concentrés sont prohibés.


6 à 12 semaines après l'opération : le patient est désormais prêt pour les nourritures molles. Presque tous les aliments moux sont autorisés à condition qu'ils soient pauvres en glucides et en matières grasses.

Le patient peut donc consommer bananes, compotes de pomme, avocats, tomates, pommes de terre écrasées, asperges, potirons écrasés, haricots cuits, bouillie d'avoine, macaroni, thon cuit sans os, oeufs brouillés, yaourts, tofu, lait écrémé, café, thé, jus de fruits naturels sans sucre ajouté, bouillons, soupes, gélatine non sucrée, etc.

Les aliments protéinés sont recommandés. En outre, les repas doivent être espacés de 4 à 5 heures entre eux. Le patient doit aussi manger son repas très lentement, prenant au moins 30 minutes pour finir chaque repas.


16 semaines après l'opération : le patient est progressivement dirigé vers une alimentation normale. Les viandes maigres, oeufs pochés, fruits, légumes, grains entiers, etc. peuvent être consommés. Toutefois, le riz, les pâtes et le pain devraient être consommés seulement à partir de 24 semaines après avoir été opérés (voire plus tard).


Pendant les deux premières années après l'opération de sleeve, le régime alimentaire du patient est limité à entre 600 et 800 calories par jour. C'est pendant la première année que la plus grande perte de poids se produit (entre 50 et 80% du surpoids initial du patient). Une fois la plupart du poids excédentaire perdue, la consommation calorique est augmentée à entre 1 000 et 1 200 calories par jour.

Après une sleeve gastrique, le régime alimentaire varie d'une personne à l'autre en fonction du niveau de tolérance. Selon les niveaux de tolérance montrés, des aliments seront ajoutés ou enlevés de l'alimentation post-opératoire. Le patient doit en outre suivre un programme d'entraînement physique régulier afin de maigrir au mieux et d'éviter de prendre plus de poids.

Les personnes qui ont subi une opération de sleeve gastrectomie peuvent seulement manger de petites quantités de nourriture pendant tout le reste de leur vie. Elles doivent aussi bien mâcher leur nourriture et avaler des aliments complètement mâchés. L'alimentation qui suit une sleeve ne fixe pas de restrictions particulières sur les aliments à consommer, même si les boissons gazeuses et riches en calories doivent être évitées. De plus, ces personnes ne peuvent pas consommer des aliments liquides et solides en même temps (parce que leur nouvel estomac a une capacité réduite et ne peut plus tenir les aliments solides et liquides simultanément).

Les patients déjà "sleevés" ne doivent pas boire un liquide dans les 15 minutes qui précèdent un repas ou dans les 30 à 40 minutes qui suivent un repas. Boire pendant cette intervalle risque d'agrandir la taille de l'estomac de nouveau et de rendre ses sucs digestifs trop dilués, rendant la digestion moins correcte.

Après cette opération, vous ne devez jamais vous coucher trop tôt suite à un repas. Faire ainsi fera rester votre nourriture trop longtemps dans l'oesophage (partie située avant l'estomac) et provoquer une accumulation inconfortable de mucus. Vous augmentez clairement vos risques de souffrir de reflux gastro-oesophagien (RGO) si vous vous couchez trop vite après avoir mangé (alors que vous avez subi cette chirurgie).